Choisir un instrument

 

Comment choisir son premier instrument : une aide à la réflexion

 

 

 

Voilà une question bien embarrassante pour beaucoup de parents qui voudraient faire le bon choix, mais qui sont complètement dans le noir quant aux bonnes questions qu'il faut poser. Outre le choix de l'instrument, quand l'enfant peut-il à commencer à faire de la musique, et dans quelle mesure peut-on lui laisser le choix ? 

Il est dit que le mauvais choix d'un instrument compte beaucoup plus dans l'échec musical qu'un manque de potentiel musical, mais il est vrai que l'une des choses les plus utiles dans l'apprentissage d'un instrument est la motivation de l'élève pour un instrument qu'il a choisi.

Un exemple concret

Mireille avait commencé la musique avec le violon pour deux raisons : son père était violoniste et il y avait un prof de violon près de chez elle. Mais elle détestait l'instrument. "Je n'arrivais pas à coordonner mes mouvements. Je n'aimais pas la façon de jouer sur le côté, je n'aimais pas l'entendre d'une seule oreille, puis je n'aimais pas le son". 

Au début de l'adolescence, elle a changé d'instrument lorsqu'elle a entendu le hautbois. Immédiatement, elle savait qu'elle avait trouvé ce qu'il lui fallait. "J'adorais le son qu'il faisait, et ce n'était pas difficile. J'étais complètement accroc." Aujourd'hui, elle en fait son métier. 

Pour réussir sur un instrument, un enfant a besoin de vouloir (faire ce son-là) Emmener les enfants à un concert d'orchestre est une bonne façon de leur présenter les différentes sonorités des instruments, plutôt que de les emmener dans un magasin de musique où le choix est nécessairement restreint.

Laissez-vous guider

Si votre enfant est inspiré par un son, vous ferez bien de suivre son intuition, car un bon professeur peut surmonter les difficultés qu'il peut rencontrer. Les enfants sans envie particulière peuvent être guidés vers un instrument auquel ils sont adaptés physiquement. Un enfant avec de petites mains peut plus facilement jouer un violon, alors qu'une enfant avec de grandes mains peut aborder sans problème le violoncelle ou la contrebasse. 

Un enfant qui porte un appareil dentaire peut jouer un instrument à vent, mais cela lui sera plus difficile que s'il n'en a pas (le professeur vous conseillera). Si certains enfants s'épanouissent dans le piano, en partie parce qu'ils peuvent jouer toutes les notes de la partition, d'autres se trouveront plus à l'aise avec des instruments monodiques (une seule note à la fois). 

Quel que soit l'instrument que vous choisissez avec votre enfant, le plus important, c'est que votre enfant ait votre soutien et votre encouragement dans l'acquisition d'une habitude de travail régulier et quotidien (10 minutes par jour est tout à fait suffisant au début). 

Les enfants sont assez nerveux quand ils commencent à jouer d'un instrument, et certains parents ne les félicitent jamais, parce qu'ils ne sont jamais parfaits. Mais les enfants doivent pouvoir progresser à leur propre rythme. Et en plus, si vous montrez que vous êtes ravi par ce que fait votre enfant, et combien de plaisir vous avez à l'écouter jouer, la partie est à moitié gagnée!



Le répertoire : chaque instrument a ses spécialités, mais toutes ne sont pas accessibles (pour des questions purement techniques) à des jeunes élèves. Un soliste doit attendre quelques années avant d'aborder les grands compositeurs dans leur instrument. Avant de jouer - ou même d'accompagner - une sonatine de Mozart à la flûte, au violon ou au piano, il faut parfois 5 ou 6 ans de pratique derrière soi… et encore!

Quel que soit votre choix, le plaisir est toujours au bout d'un effort.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×